Partage de l’expérience

Imprimer

« … Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. » (Mt 20, 26)

ASSÉMBLÉE DE L'UISG - Le service de l’autorité selon l’Evangile

Ce fut une grande joie pour moi de pouvoir participer, dès la première année de mon mandat comme Supérieure Générale, à l’assemblée générale de l’Union Internationale des Supérieures Générales, du 3 au 7 mai 2013. Elle a lieu tous les trois ans. L’assemblée a été bien préparée par les membres du Bureau. J’y ai fait l’expérience d’avoir été convoquée pour une rencontre de la fraternité et une célébration de notre vie religieuse féminine, avec la chance de pouvoir approfondir le leadership féminin dans l’Eglise et particulièrement dans la Vie Consacrée.

Ce fut un temps de joyeuses retrouvailles pour les unes et de découverte enthousiaste pour les autres, celles qui, comme moi, répondaient pour la première fois à cette convocation. Durant toute la rencontre, j’ai contemplé cette belle réalité, riche de sa diversité de couleurs, nationalités, races, langues, cultures, et accoutrements… toutes ces femmes qui se sont données au Seigneur pour le service de leurs frères et sœurs dans le monde. Au fil des 4 jours et demi, nous avons avancé au rythme des diverses conférences et communications sur la vie de l’Union. Je me suis sentie en communion avec la grande majorité de toutes celles qui n’ont pu être avec nous, puisqu’il y a près de 1974 Congrégations féminines dans l’Eglise et que nous n’étions que 800 à avoir fait le déplacement, de près ou de loin.


Nous nous sommes mises à l’écoute les unes des autres, à l’écoute de la parole des différent(e)s intervenant(e)s ; nous nous sommes nourries ensemble de la Parole de Dieu.

Cinq thèmes majeurs ont été développés au long des cinq jours :

- Le leadership religieux : Perspectives post-Vatican II, par Sr Mary John Mananzan, OSB (Philippines)

- L’autorité dans la Bible, par la Professeure Bruna Costacurta (Italie)

- Compagnie de grâce : une métaphore pour la Vie religieuse aujourd’hui, par Sr Mary Pat Garvin, RSM

- L’exercice de l’autorité dans une communauté adulte, par Sr Charlotte Sumbamanu, STNJ (RDC)

- L’autorité de ceux qui souffrent, par Sr Marta Zechmeister, CJ (Salvador)


Vous pouvez lire tous ces textes à l’adresse suivante : http://www.uisg.org/default.aspx. Les conférences se trouvent sous les Orientations pour la mission de l’UISG 2013-16.


D’autres rapports touchant la vie et les projets de l’UISG ont aussi été donnés chaque jour, ainsi que d’importantes informations. Les prières d’introduction de chaque journée avaient été soigneusement préparées avec beaucoup de créativité.


Les différents apports sur le leadership n’avaient pas tous la même facture, mais chaque intervenante a su donner des éléments qui ont résonné en moi comme des confirmations rassurantes ou comme des nouveautés d’une fraîcheur entraînante et d’une vigueur dynamisante. Je suis donc revenue avec mon panier plein d’appels, d’interpellations, de propositions et aussi de provocations. J’ai été particulièrement touchée par le thème de « l’autorité dans la Bible », et très secouée par l’intervention sur « l’autorité de ceux qui souffrent. » « La Compagnie de grâce » m’a agréablement surprise. Avec cette surabondance, j’ai compris que j’aurais bien besoin des trois ans qui nous séparent de la prochaine assemblée, pour peser toutes ces richesses, les penser, les prier afin de m’en laisser imprégner et inspirer.

J’ai bien reconnu le leadership féminin dans le programme tel qu’il a été conçu et mis en œuvre.

J’ai été saisie par la sagesse de certaines sœurs, l’entrain des autres. De la plupart d’entre elles émanaient la paix, la sérénité, la simplicité.

Les groupes de partage, par table de 10 sœurs, étaient une occasion toute donnée pour expérimenter entre nous nos dons de leadership. Je m’y suis amusée à observer les unes et les autres. C’était en même temps, pour moi, un lieu de relecture de l’expérience déjà vécue, afin de l’envisager de manière nouvelle avec un complément de lumière.


Enfin, il convient de dire que nous avons célébré la vie religieuse ; nous avons célébré la fraternité et le don de notre vocation commune ; nous avons célébré la grâce d’être ce que nous sommes, des femmesconsacrées pour la vie du monde. Nous avons parlé entre nous un langage de femmes, avec créativité, liberté et simplicité : c’était touchant de nous entendre chanter, danser, crier notre détresse à la pensée de la souffrance de nos peuples, de chercher ensemble comment favoriser plus de vie dans nos communautés, de penser à la nouvelle évangélisation des hommes et des femmes de notre temps.


Le partage de la Parole et du Pain avec ceux qui sont venus célébrer l’eucharistie quotidienne a été le signe de cette indispensable et belle complémentarité, révélatrice du visage d’une Eglise qui se veut plus humaine et humanisante. Nous avons eu en effet la joie d’accueillir le père Richard Baawobr, Supérieur Général des Pères Blancs (Missionnaires d’Afrique), le Cardinal Joao Braz de Aviz, Préfet de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de vie apostolique (CIVSVA), son nouveau Secrétaire nommé en avril dernier, le P. José Rodríguez Carballo, O.F.M, et le Père Benoît Grière, Supérieur Général des Augustins de l’Assomption. Lors de l’audience dans la salle Paul VI, le Pape François est venu clôturer tout cela par son rappel plein d’affection du rôle de l’autorité dans la vie religieuse.


La rencontre en elle-même a été bienfaisante ; elle avait force de témoignage pour nous-mêmes. Ce fut un moment d’action de grâce et de gratitude pour les dons du Seigneur à travers chacune de nous.

La Parole de Dieu a éclairé de manière particulière notre mission au service de nos sœurs et du monde ; elle a été source d’encouragement, d’interpellation et d’envoi renouvelé.


Sœur Martine Tapsoba Religieuse de l’Assomption

http://www.viereligieuse.fr

Publié 09/07/2013

AddThis Social Bookmark Button