Connaissez-vous vraiment la vie religieuse ?

Imprimer

18/02/2016

religieux travaillentVIE CONSACRÉE - En France, au cours de l'année écoulée, des initiatives épatantes ont été portées par les communautés et les diocèses. Venez voir !

Le 30 novembre 2014, le pape François avait officiellement ouvert l’Année de la vie consacrée dans le monde. Achevée le 2 février dernier, ses derniers mois ont concordé avec l’ouverture du jubilé extraordinaire de la Miséricorde.

« La conversion et la vocation sont comme les deux faces d’une même médaille »

Ce n’est pas un hasard : « Toute vocation dans l’Église a son origine dans le regard plein de compassion de Jésus. La conversion et la vocation sont comme les deux faces d’une même médaille et elles se rappellent sans cesse à nous, dans notre vie de disciple missionnaire », avait déclaré le pape François le 29 novembre 2015, lors de la 53e journée mondiale de prière pour les vocations. L’Année de la vie consacrée battait alors son plein. Le 2 février, pour sa clôture à Rome, les religieux étaient invités à vivre le pèlerinage de la Miséricorde dans les basiliques Saint-Pierre et Sainte-Marie-Majeure. De même, à la cathédrale de Lille, dimanche dernier, les consacrés français faisaient la même démarche.

Une chaîne YouTube et des vidéos pour les vocations

En France, la Conférence des évêques de France (CEF), la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF), la Conférence nationale des instituts séculiers de France (CNISF), le Service des moniales (SDM) et l’ordre des Vierges consacrées (OCV) ont organisé de nombreuses actions ecclésiales. Pour Sœur Nathalie Becquart, religieuse xavière et directrice du Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations (SNEJV), il s’agissait de « faire découvrir davantage l’identité, la spécificité et la diversité de la vie consacrée et ouvrir à la prière ». Pour répondre à cet objectif, des communautés religieuses comme les Carmélites, les Assomptionnistes ou encore la communauté de l’Emmanuel ont produit des courtes vidéos de présentation de leur ordre. Diffusées sur YouTube et Dailymotion, elles ont été rassemblées sur un portail web dédié : vieconsacrée2015.

Des portes ouvertes pour faire connaître les communautés religieuses

De leur côté, de nombreux diocèses se sont mobilisés pour faire parler de la vie religieuse. À Versailles, des jeunes ont monté une chaîne YouTube dédiée, intitulée vocation78, avec des témoignages de religieux de tous horizon. À Paris, on misait plutôt sur les portes ouvertes avec une exposition photographique sur la vie consacrée au couvent des Dominicains et une soirée d’échange chez les Sœurs franciscaines réparatrices de Jésus Hostie dans le 16e arrondissement. L’enjeu est fort : faire connaître la vie religieuse et surtout, montrer sa réalité au-delà des clichés. Tout ceci pourrait inciter des jeunes à se poser la question de la vie religieuse dans un contexte marqué par la baisse drastique des effectifs en France. Selon les chiffres de la CORREF, leur nombre a baissé de moitié en l’espace de 20 ans entre 1994 et 2014. L’espoir de voir le nombre de vocations augmenter reste cependant bien présent : la jeune génération boude encore la vie religieuse mais garde la foi.

Source: aleteia.org, 12/02/2016

AddThis Social Bookmark Button