Rencontre internationale pour les jeunes consacrés et consacrées - Communiqué de Presse 1

Imprimer

 

17/09/2015

ROME - « Soyez forts, soyez fidèles, réveillez le monde ! ». C’est par ces mots prononcés par Mgr José Rodríguez Carballo, Archevêque secrétaire de la CIVCSVA lors de la veillée hier soir, place Saint-Pierre, qu’a débuté la Rencontre internationale pour les jeunes consacrés et consacrées.

Et aujourd’hui, c’est Son Excellence le Cardinal João Braz de Aviz, Préfet de la Congrégation, qui a tenu la première conférence. Le thème central de son intervention : la nouveauté de vie que les consacrés sont appelés à incarner en réponse à l’appel de Dieu. « L’Eglise nous appelle à une spiritualité de communion, à une « culture de la rencontre », dans laquelle le frère ou la sœur avec lequel, laquelle nous suivons le Christ ne sont pas seulement « notre plus grande pénitence », mais ils nous donnent la possibilité de vraiment faire l’expérience du divin car celui ou celle qui vit à mes côtés, me donne l’occasion « d’aimer davantage ».

« Il n’y a pas de vocations spéciales, a ensuite souligné Mgr Carballo, lors de sa prise de parole, mais bien des vocations spécifiques ». Toute personne est appelé à une rencontre personnelle avec le Seigneur et à répondre à Son appel en collaborant à Son œuvre. La vocation à la vie consacrée est un appel spécifique à suivre le Seigneur « de plus près ». Il est demandé aux consacrés de « rompre avec le passé et de tout partager avec Jésus : Son style, Son cheminement, Sa mission et Son sort ». La vocation n’est pas un « métier »  ou une « activité » mais bien la « sequela » d’une personne, plus précisément de Jésus. La vocation est un appel personnel, un choix libre ; c’est un don à partager avec les autres ; don qui reste « jeune » et se renouvelle continuellement dans la mesure où il est le lieu où les autres peuvent rencontrer le Seigneur.

« Etre jeune signifie être ouvert à la nouveauté, s’est exclamé le Père Fabio Ciardi, être libéré des préjudices, se donner totalement, être disponible à vivre la divine aventure de l’Esprit Saint en ayant devant soi le futur de Dieu et ses horizons infinis ». C’est aussi une invitation à avoir le courage de faire confiance à Dieu et de se laisser conduire par l’Esprit, comme un crayon ou un pinceau dans la main de l’Artiste. Comment faire pour vivre cela ? « Ecouter la Parole de Dieu et en vivre, a expliqué le P. Ciardi, dialoguer en amoureux avec Dieu dans la prière et traduire la rencontre vécue en des actes de charité concrets envers les autres, plus spécialement les pauvres et les rejetés ».

Sr Mary Melone, SFA, recteur de l’Université Pontificale Antonianum, a ajouté : « Accueillir l’appel en Eglise et pour l’Eglise, être conscients que « toute vocation a besoin des autres », se rendre compte que le don reçu aide à grandir dans la gratuité et préserve de la tentation de vivre la vocation de façon « individualiste ». Et de conclure son propos par une forte interpellation à la coresponsabilité : « L’Eglise est le lieu par excellence où le Seigneur nous invite continuellement à assumer la responsabilité d’édifier la communion. Quelle est l’Eglise que nous construisons ? ».


Cité du Vatican, 16 septembre 2015


Ref. Ufficio stampa
Vittoria Terenzi - CIVCSVA
Cell. 380/3444483
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


 

AddThis Social Bookmark Button