Australie : les écoles catholiques unies contre le harcèlement

Imprimer

30/03/2015

computerÉDUCATION - Les instituts primaires et secondaires catholiques de Sydney ont mobilisé plus de 1900 écoles dans toute l’Australie pour manifester contre le harcèlement scolaire. Dans le communiqué envoyé à l’agence Fides par l’archidiocèse, on peut lire que l’initiative en est déjà à sa troisième édition annuelle. En effet, le pays a tout juste célébré la Journée nationale contre le harcèlement et la violence, marquée par un message vidéo du premier ministre, Tony Abbott, adressé aux étudiants où il met en évidence le fait qu’il n’y a « pas de place pour le harcèlement, ni dans les parcs de jeux, ni sur internet ». À cette occasion, Tony Abbott a également annoncé la nomination par le gouvernement d’un commissariat pour la protection des étudiants qui contrôlera le harcèlement sur les réseaux sociaux.

Les dommages causés par le cyber-harcèlement

Ces trois dernières années, des parents, des sociétés, des groupes de communautés, des écoles et des instituts australiens se sont rendus compte non seulement du dommage opéré par le cyber-harcèlement mais également des préjudices à long terme que le harcèlement traditionnel peut avoir sur un enfant. Le Sydney Catholic Education Office a été l’un des leaders dans ce secteur avec des politiques anti-harcèlements dans toutes les écoles. L’institution offre des ressources au personnel scolaire et aux parents afin de les aider à éradiquer le phénomène, reconnaitre si leur enfant n’est pas victime ou s’il est engagé dans cette pratique, et que faire à ce sujet. Selon une recherche, les victimes de harcèlement à l’école risquent trois fois plus de souffrir de dépression et de symptômes dépressifs à l’âge adulte que ceux qui n’en subissent pas. 

 

Source: Radio Vatican, 24/03/2015

AddThis Social Bookmark Button