Religions et cultures en dialogue

Imprimer

JPIC - Du 9 au 11 septembre, la capitale bosniaque accueillera la rencontre mondiale pour la paix organisée par Sant’Egidio autour du thème « Living togheter is the Future. Religions et cultures en dialogue ». Un véritable événement qui dépasse largement du seul cadre œcuménique et interreligieux.

Vingt ans après le début de la guerre des Balkans, c’est à Sarajevo, une des villes les plus touchées par ce conflit, que la Communauté de Sant’Egidio organise sa rencontre mondiale pour la paix. Et c’est un événement à plus d’un titre. Parce que ce sera la première fois dans l’histoire des rencontres de dialogue dans « l’esprit d’Assise », que cette rencontre est organisée en collaboration, non seulement avec le diocèse catholique local, l’Archidiocèse de Vrhbosna-Sarajevo, mais aussi avec la Communauté musulmane de Bosnie-Herzégovine, l’Eglise Serbe Orthodoxe et la Communauté juive de Bosnie-Herzégovine. Mais aussi parce que sera aussi la première fois depuis la guerre que toutes les composantes religieuses et politiques présentes en Bosnie se retrouveront pour un événement commun.

L’importance de ce qui constitue le plus grand rendez-vous mondial de l’année entre des leaders des grandes religions mondiales n’a d’ailleurs pas échappé à bon nombre de personnalités du plus haut niveau des mondes politiques, économiques et culturels, de l’Europe et du monde entier. Parmi eux Herman Van Rompuy, (Président du Conseil européen), Mario Monti (Président du Conseil des ministres italien), Jeannot Ahoussou-Kouadio (Premier Ministre de Côte d’Ivoire) ont confirmé leur participation. D’autres chefs d’Etat ou ministres de tous les pays de la région seront présents, dont les Présidents de Bosnie-Herzégovine, de Croatie et du Monténégro.

Les délégations des grandes religions mondiales seront aussi d’un haut niveau, avec e.a., le Cardinal Kurt Koch (en charge de l’œcuménisme et de l’unité des chrétiens au Vatican), la présence remarquable du Patriarche Irinej de l’Eglise Serbe orthodoxe, du Métropolite orthodoxe Ilarion (numéro deux du Patriarcat de Moscou), d’Olav Fykse Tveit (Secrétaire général du Conseil mondial des Églises), de Paulo Lockmann (Président du Conseil méthodiste mondial), d’Oded Wiener (Directeur général du Grand Rabbinat d’Israël), du patriarche bouddhiste cambodgien Tep Vong et du Grand Mufti de Bosnie, Mustafa Ceric.

 

 

3 jours de dialogue, 28 tables rondes

Après la séance inaugurale du 9 septembre, près de 28 tables rondes se succéderont, les 10 et 11 septembre, notamment sur les migrations en Europe et dans le monde, l’intégration européenne, le pluralisme dans le monde arabe, les nouvelles opportunités en Afrique, le défi des crises environnementales, les relations entre l’Europe et les Balkans, les lendemains du Printemps arabes, la cohabitation en Bosnie, le dialogue islamo-chrétien, la question de l’islam et de la démocratie.
La rencontre se clôturera par la traditionnelle prière pour la paix. Après des moments de prière, dans des lieux différents de Sarajevo, selon chaque confession religieuse, les leaders religieux convergeront, en un grand et unique cortège, vers la place Dom Armije, située au cœur de la ville. Sur cette place aura lieu la cérémonie finale qui se terminera par un « Appel pour la paix » lancé au monde par les leaders religieux.


http://info.catho.be

Publié : 10/09/2012

AddThis Social Bookmark Button