English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Le Pape encourage les consacrés à être prophètes d'Espérance

Envoyer Imprimer PDF

24/05/2017

divin maestroMESSAGES - Le Pape François recevait en audience ce lundi matin 21 mai 2017 les participantes au Chapitre général des Sœurs disciples du Divin Maitre, une congrégation fondée en Italie par le père Giacomo Alberione (1884-1971). Ce Chapitre général se tient à Rome, depuis le 10 mai jusqu’au 28 mai prochain sur le thème «du vin nouveau dans des outres neuves». Le 10 mai, à l’ouverture du Chapitre, Sr Micaela Monetti a été réélue mère générale de la Congrégation.

Ecoute et partage

Dans son discours, le Pape a d’abord souhaité que ce chapitre général porte des «fruits» de communion. Communion entre les sœurs elles-mêmes avant tout, dans le respect de chacune, de leurs origines et de leurs cultures, -la congrégation étant présente dans 31 pays-, «en cultivant l’attention et l’accueil réciproque ; en pratiquant la correction fraternelle et le respect pour les sœurs les plus faibles, (…) en bannissant de la communauté les divisions, les jalousies et les commérages (…)». Communion entre les frères et sœurs de la communion paulienne, dont fait partie cette congrégation, communion «avec les autres charismes» au service de l’évangélisation, et enfin, communion «avec les hommes et femmes de notre temps».

Le Chapitre, a encore rappelé le Pape, est un «temps d’écoute du Seigneur qui parle à travers les signes des Temps», mais également un temps d’écoute et de partage avec les autres sœurs. En ces temps de grands défis, qui requièrent des consacrés «une fidélité créative et une recherche passionnée», l’écoute et le partage «sont plus que jamais nécessaires», assure François, «si nous voulons que notre vie soit pleinement significative pour nous-mêmes et pour les personnes que nous rencontrons». Il est donc nécessaire, à cette fin, de maintenir un «climat de discernement», afin de reconnaitre «ce qui vient de l’Esprit Saint, et ce qui lui est contraire», et ne pas céder à la «culture du zapping». «Ne vous fatiguez jamais de demander, chacun et en communauté : ‘Seigneur, que veux-tu que je fasse ? Que veux-tu que nous fassions ?’».

Prophètes de la joie et de l'Espérance

Le Chapitre est enfin le moment propice pour «renouveler la docilité à l’Esprit –Saint, qui anime la prophétie». Et le Pape de mentionner la prophétie de la joie, qui «nait de la rencontre avec le Christ dans une vie de prière personnelle et communautaire, dans l’écoute quotidienne de la Parole, dans la rencontre avec les frères et sœurs, (…) qui inclut la fragilité, et dans l’étreinte des pauvres qui sont la chair du Christ». «La joie est une belle réalité, mais également un grand défi pour nous», admet le Pape. «Une joie authentique, pas autoréférentielle, ou qui se complait en elle-même», prend-t-il soin de préciser.

Le Souverain Pontife  a enfin encouragé les Sœurs disciples du Divin Maitre à être prophètes d’Espérance. «Avec confiance et force je vous répète : ne vous unissez pas aux prophètes de malheur, qui causent du tort à l’Eglise et aux consacrés ; ne cédez pas à la tentation de l’assoupissement, -comme les apôtres à Gethsémani. Fortifiez votre vocation de ‘sentinelles du matin’ (…). Réveillez le monde, illuminez l'avenir !», a enfin conclu le Saint-Père.

Source: radiovaticana.va

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap