Que signifie la Fondation Ferdinand Verbiest ? Qu’est-ce qu’elle fait ?

Imprimer

12/02/2016

verbiestSPIRITUALITÉ - Quand la Chine s’ouvrit à nouveau afin d’établir une collaboration avec l’Occident, la mission de Scheut créa avec l’Université catholique de Louvain, en 1982, la Fondation Ferdinand Verbiest, portant le nom du célèbre missionnaire jésuite belge du dix-huitième siècle, astronome se doublant de professeur de l’Empereur Kangxi.

Son Éminence, le Cardinal G. Danneels (Malines) préside la Fondation. Des membres du conseil d’administration représentent des congrégations missionnaires: CICM, OFM, Frères de la Charité. La Fondation commandite les activités de l’Institut Verbiest KULeuven (Naamsestraat 63, bus 4018, 3000 Leuven), celles du Collège chinois à Louvain (Kard. Mercierplein 3) et celles de l’Institut Verbiest à Taipei. Par l’intermédiaire de ces instituts, la Fondation veut élaborer des recherches sur l’histoire de l’Église en Chine ainsi qu’y développer une collaboration pastorale avec l’Église.

La Fondation Verbiest veut développer une nouvelle relation avec l’Église de la Chine. Dans le droit fil de la collaboration séculaire des missionnaires des Pays-Bas avec la Chine, elle veut stimuler une collaboration contemporaine entre l’Église locale de la Belgique et celle de la Chine. Ceci devrait se passer sur une base égalitaire et en s’appréciant mutuellement.

Pour appuyer l’Église en Chine le plus efficacement, il est préférable qu’on investisse dans la formation de ministres de l’église. A cet effet, la Fondation offre des bourses d’études pour la formation de prêtres, de religieuses et de laïcs. Remarquons qu’une formation, située en Chine, est préférée. La Fondation brigue aussi des instituts supérieurs en Chine. De même, il y a des prêtres, des religieuses et des laïcs qui sont invités à recevoir une formation spécialisée à l’étranger. Après leurs études, il convient qu’ils retournent en Chine afin de servir leur propre Église. Des collègues de la Fondation sont en contact direct avec des évêchés et des communautés religieuses en Chine. Ils font en sorte que le support financier soit bien et correctement employé.

En outre, la Fondation réagit aussi positivement aux demandes de support aux (petits) projets de développement dans les évêchés de la Chine du Nord-ouest : Gansu, Qinghai, la Mongolie-Intérieure, Ningxia, etc.

On peut verser du support financier à : la Fondation Ferdinand Verbiest, Kard. Mercierplein 3, 3000 Leuven – Compte courant : 735-0183437-95 (KBC Bank NV, Mgr. Ladeuzeplein 19, 3000 Leuven, Belgique (BIC : KREDBEBB, IBAN : BE76 7350 1834 3795). Si vous le désirez, vous pouvez toujours vous mettre personnellement en relation avec Jeroom Heyndrickx : tél. : 016-23.76.08, e-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

AddThis Social Bookmark Button