English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Sœur Angélique, Prix Nansen 2013

Envoyer Imprimer PDF

CONGO - Chaque année, l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) attribue le prix Nansen, qui récompense des services exceptionnels rendus à la cause des personnes déplacées.  Un hommage à l’imagination, à l’action et au courage.  Des qualificatifs qui vont comme un gant à sœur Angélique, une religieuse congolaise, lauréate 2013.

Dans notre monde contemporain, le nombre de réfugiés ne cesse hélas de croître au fil des ans et des conflits qui agitent la planète. C’est la raison pour laquelle le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies attribue le prix Nansen du nom de cet explorateur norvégien, qui fut premier Haut-Commissaire aux Réfugiés et prix Nobel de la paix en 1922.

C’est une religieuse qui a été récompensée cette année, pour son action en faveur des réfugiés qui subissent les conflits entre groupes armés dans l’est de la république Démocratique du Congo. Depuis 2008, on estime que 320.000 personnes ont été forcées de fuir leur domicile ou leur village dans cette province de RDC.

Former pour vivre

Dans son centre situé au nord-est de la RDC, Sœur Angélique a déjà transformé la vie de plus de 2000 femmes rescapées des sévices perpétrés par la LRA (« l’Armée de résistance du Seigneur »), un violent mouvement rebelle basé en Ouganda, non loin de la frontière congolaise.

http://info.catho.be

Publié: 28/10/2013

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap