English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Espoir à Las Malvinas

Envoyer Imprimer PDF
ARGENTINE -Malvinas, en Argentine, est une municipalité située au nord-est de la cité de Cordoba, la seconde ville du pays. Notre histoire se déroule dans la « troisième section » de Malvinas. C’est la zone la moins développée de la localité, à mi-chemin entre le monde rural et le monde urbain, et elle souffre de toutes sortes de carences.

Les Frères de La Salle, qui avaient déjà une grande école au centre de Cordoba, décidèrent de s’installer dans une zone qui aurait particulièrement besoin de ce qu’ils savent le mieux faire depuis des siècles : l’éducation. Ils installèrent finalement leur maison parmi les plus pauvres. Près de 70 % des familles de ce secteur de Malvinas vivent sous le seuil de pauvreté. L’initiative des Frères de La Salle s’est concrétisée il y a 10 ans dans l’école primaire Saint Hector Valdivielso, en souvenir du premier saint argentin.

 

Dès le début les Frères avaient parié sur une école clairement orientée vers ce que l’on appelle «l’éducation populaire ». Il s’agit, entre autres choses, de bien prendre en compte les circonstances sociales et de faire entrer la vie dans le savoir dispensé à l’école.

 

Au début de chaque année ont fait une grande enquête entre voisins pour connaître leurs soucis. Et, ensuite, on inclut cette réalité dans les matières enseignées.

 

L’horizon des jeunes de Malvinas n’est pas très enthousiasmant : un fort pourcentage d’entre eux n’est pas scolarisé, d’autres ont des petits métiers et beaucoup n’ont aucun emploi. Tout cela dans un lieu qui n’offre aucun débouché à ces jeunes.

 

Face à cette réalité, La Salle a mis en marche ce que l’on appelle Casa Joven (la maison des jeunes). Ce projet, comme celui de l’école, a été financé en partie par PROYDE, l’ONG de La Salle en Espagne, une institution qui a une histoire vieille de 25 ans et qui soutient la mission éducative Lasallienne en bien des pays.

 

Une école solidaire

 

La présence de La Salle à Malvinas a dépassé ce qui est purement éducatif pour s’étendre aux actions sociales et solidaires. Par exemple, on a créé un projet de micro crédits destinés à améliorer la vie du quartier. Également pour pallier le problème du manque d’habits adéquats, en particulier quand arrive la période de froid intense, les mères des écoliers ont organisé une friperie avec les dons qui parviennent de Cordoba.

 

On donne aux enfants confiés par les services sociaux ce dont ils ont besoin et les adultes du quartier peuvent acheter des vêtements à très bas prix. Il se passe la même chose pour l’alimentation. Le repas de midi est financé par le gouvernement. Mais on s’est rendu compte à l’école que beaucoup d’enfants allaient se coucher le ventre vide. Donc, un autre groupe de mères s’est organisé et cuisine le soir pour une centaine d’élèves. La situation est critique pour beaucoup de familles du quartier.

http://www.lasalle.org/

Publié: 11/10/2013

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap