English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

En Solidarité!

Envoyer Imprimer PDF

SOUDAN - Vivre la solidarité est une attitude et une réponse ! Il y a déjà cinq ans que j'ai  été envoyée  pour travailler dans la mission du Sud-Soudan. Je suis une missionnaire Combonienne brésilienne et je travaille dans le domaine de l'éducation dans ce pays. Depuis le début de cette année, je fais partie du projet « Solidarité avec le Sud Soudan ».

Le Sud Soudan est le dernier pays à être reconnu au nord-est de l'Afrique ; auparavant il  appartenait au Soudan. Les gens du Sud, cependant, n'étaient pas bien sous un gouvernement musulman.  Ils ont combattu pendant  vingt ans pour obtenir leur liberté. Cette année, le 9 juillet, ils ont commémoré la première année de leur indépendance avec beaucoup de festivités et de danses, mais les défis sont grands. Comme dans d'autres pays, le pétrole gisant dans le sous-sol semble plus une malédiction qu'une bénédiction ! Le domaine qui en souffre le plus est sans doute celui de l’éducation scolaire.
Le gouvernement tente de faire quelque chose pour améliorer le niveau d'éducation de la population avec des programmes de formation pour les enseignants, mais pour le moment il n'y a pas encore des résultats ! C'est encore l'Eglise qui, en vivant au milieu du peuple, tente de l'aider à être le protagoniste de son histoire de  lutte pour la liberté.
La Conférence Episcopale du Pays a alors demandé aux congrégations religieuses et missionnaires  de coopérer dans le domaine de la santé, en préparant des infirmiers qualifiés et en celui de l'éducation en préparant des enseignants pour les écoles élémentaires. Pour cela moi aussi je travaille avec d'autres religieuses pour des programmes de  formation des enseignants du projet    « Solidarité avec le Sud-Soudan ».

Je travaille pour un projet dans une communauté formée par différents religieux et missionnaires laïcs, en vivant  ensemble. Nous sommes également disponibles pour nous déplacer dans différents centres disséminés dans tout le pays. Dans ma communauté, à Yambio, nous sommes six et chacun appartient à différents pays et  congrégations. L'objectif, cependant, est commun :  préparer des enseignants. C'est un défi, mais c'est aussi gratifiant !
Nous travaillons dans les écoles de Yambio et Malakal, mais nous rendons aussi visite aux petites villes qui se trouvent dans une situation précaire, où l'école est une hutte au toit de chaume. Dans ces lieux les gens sont avides d'instruction et ils marchent  plus de deux heures sous un soleil de plomb, pour ne pas perdre les leçons ! Ils sont des femmes et des hommes forts, en dépit de la pauvreté. Ce sont des gens honnêtes  et capables de chaque effort et  sacrifice.
Pour moi, comme Combonienne, je vois notre fondateur Saint Daniel Comboni  très heureux de ce projet au Sud-Soudan, parce que c'était cela  qu'il voulait ! Des personnes qualifiées et de bonne volonté, venant de différents pays, laïcs missionnaires, religieux travaillant  ensemble pour la promotion des Africains.
Je voudrais dire un mot aux jeunes : tout devient grand, lorsque l'âme n'est pas petite !
Oui, cela vaut la peine de répondre sans crainte à l'impulsion de faire quelque chose de plus. Quelque chose dont nous ne savons même pas d'où elle vient  ou ce qu'elle est. C'est la volonté de Dieu qui se manifeste en nous. C'est l'esprit de Dieu qui parle à nos cours ! Venez, je vous appelle! Allez, c'est moi qui vous envoie!

http://www.comboniane.org/

Publié: 27/08/2013

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap