English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Un appel interreligieux en faveur de la protection des réfugiés

Envoyer Imprimer PDF

GENÈVE - Le Service Jésuite des Réfugiés, le HCR (l'agence onusienne des réfugiés), et les représentants d'organisations cultuelles se sont unis pour demander une plus grande protection pour les réfugiés.

La déclaration de seize pages, publiées en plusieurs langues, connue sous le titre Accueillir l'étranger est le premier document impliquant le HCR et un large éventail d'organisations cultuelles.

Il a été préparé par un groupe interreligieux, à l'initiative du Haut Commissaire pour les Réfugiés en conclusion de son Dialogue sur la Foi et la Protection de décembre 2012. Le document Affirmation of Welcome définit des principes destinés à guider les leaders religieux pour qu'ils fournissent un environnement accueillant aux réfugiés et autres personnes déplacées, ainsi qu'aux apatrides, en promouvant la compréhension et la tolérance à l'intérieur des communautés, et en combattant la xénophobie.

Le texte s'appuie sur des principes et des valeurs partagées par un certain nombre de religions, dont le bouddhisme, le christianisme, l'hindouisme, l'islam et le judaïsme.

Dans une lettre publiée par un certain nombre d'Institutions catholiques signataires, y compris le Service Jésuite des Réfugiés, la Mission Permanente du Saint Siège à Genève, Caritas et la Commission Internationale Catholique pour les Migrations, on peut lire:

«Nous considérons qu'il s'agit d'un document nécessaire qui demande que soient prises des mesures pour lutter contre la xénophobie (par exemple des attaques en règle), la déshumanisation (les références aux clandestins, par exemple) des personnes déplacées de force. Le partage de ce document est une véritable opportunité pour les évêques, les pasteurs, les responsables et les administrateurs des institutions catholiques de rappeler que l'accueil de l'étranger est un devoir moral, pour eux-mêmes et pour la communauté de foi dans son ensemble».

En novembre prochain, la déclaration sera officiellement publiée au Centre International pour le Dialogue Interreligieux et Interculturel King Abdullah qui se trouve à Vienne, à l'occasion d'une conférence organisée par les Religions pour la Paix qui rassemblera 400 leaders religieux venus de toutes les parties du monde.

Autres organisations impliquées: le bureau de l'Archevêque de Cantorbéry, Caritas, le Centre d'Oxford pour les Etudes sur l'Hindouisme, la Faculté de Théologie Catholique de l'Université de Vienne, le Conseil Mondial des Eglises, l'Alliance Evangélique Mondiale, et World Vision International.

http://www.jrs.net/

Publié: 02/07/2013

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap