English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Éduquer est une œuvre d'amour infini

Envoyer Imprimer PDF

ÉDUCATION - Cuba vit des moments d'ouverture timide dans certains domaines : économique (apparition récente du travail indépendant), social (assouplissement des lois migratoires), politique (quelques articles çà et là critiquant des institutions inefficaces), et aussi éducatif et culturel. Il est souhaitable que cette tendance aille en s'accentuant. Lors de sa dernière intervention devant le Congrès, le président Raul Castro a déclaré : « Pour garantir le succès dans la mise en œuvre des Lignes directrices (nouvelles dispositions de type économique ayant des retombées dans d'autres domaines), il faut absolument briser la barrière psychologique colossale causée par une mentalité enracinée dans des habitudes et des concepts du passé » (14/12/2012).

Nous, Frères Maristes, avec l'Église cubaine, souhaitons offrir notre contribution, en ce moment difficile pour le pays, pour la construction d'une société ayant des niveaux de développement plus hauts et pour la formation intégrale des éducateurs, des enfants et des jeunes. Voici quelques-uns des domaines où nous offrons volontiers notre collaboration, en y consacrant pas mal d'énergie et de temps.

Accompagnement d'enseignants cubains catholiques et non catholiques, afin de soutenir leur croissance humaine et professionnelle
Nous le faisons à travers les « Écoles d'été » qui fonctionnent dans tous les diocèses, sauf celui de Ciego de Avila (leur durée est d'une semaine), et à travers des ATELIERS pour les éducateurs, touchant des thèmes spécifiques tels que : développement humain, modèles de transmission des valeurs, le regard de l'éducateur dans la démarche éducative, identité de l'enseignant, éduquer avec une intelligence émotionnelle, comment personnaliser l'éducation, etc. (ces ateliers se font en week-end, du vendredi soir au dimanche à midi).

Accompagnement d'enseignants catholiques afin de les aider à établir le dialogue foi-vie, foi-culture
Nous essayons d'atteindre ce but à travers l'animation de petits groupes d'éducateurs qui fonctionnent au niveau de la paroisse et à travers des Journées de réflexion sur le « Projet éducatif de l'Église catholique à Cuba ». C'est un document ouvert et audacieux, élaboré grâce à la participation d'un bon nombre d'éducateurs catholiques et publié récemment avec la caution de la Conférence Épiscopale (2012). Il offre, entre autre, le Profil de l'enseignant catholique, et présente des pistes de croissance humaine, professionnelle et chrétienne ; il propose également une série de défis à relever dans la tâche quotidienne : éduquer afin de promouvoir la dignité de la personne, apprendre à penser, encourager un développement social solidaire, développer la culture de la gratuité et de la participation, faire mémoire de l'histoire nationale, latino-américaine et universelle, éduquer au sens de la famille, éduquer en étant ouvert à la transcendance tout en respectant la laïcité de l'État.

La collaboration avec des centres de formation humaniste et théologique de niveau supérieur, pour les laïcs
Ces centres sont d'intéressantes plateformes de dialogue et de dépassement de soi très prometteuses, qui permettent à la fois à ceux qui les fréquentent de renforcer leur formation dans certains domaines : anthropologie, philosophie, psychologie, sciences sociales, théologie, mais aussi de les aider à grandir dans la tolérance et le pluralisme légitime. Nous frères de La Havane collaborent avec le Centre « Félix Varela », animé par l'archidiocèse de La Havane ; ceux de Cienfuegos le font avec le Cours de base mis en place par le Secrétariat d'Éducation de la Foi du diocèse.

Projets d'éducation extra-académique
Un quatrième espace qui s'est ouvert aux Congrégations ayant un charisme éducatif et à Caritas, est celui de projets d'éducation extra-académique qui favorisent l'art, le sport, l'enseignement de l'anglais, l'informatique, les travaux manuels, l'accompagnement des handicapés, les groupes de développement humain, le soutien scolaire. Ces groupes se sont multipliés sur toute l'île. C'est un besoin ressenti par la société auquel l'Église répond d'une manière discrète mais créative, forte de l'agrément des parents.

A Cienfuegos nous avons un Centre de Jeunesse, alors que les frères de La Havane collaborent au Centre animé par les Filles de la Charité.

Les champs mentionnés antérieurement ont surgi petit à petit, quelques-uns fruit de l'utopie – de petits pas mais le regard long – au cours des quinze dernières années. Nous, Frères Maristes, avons décidé qu'un des axes inspirateurs de notre engagement missionnaire envers ce peuple et envers l'Église – outre la catéchèse et la pastorale des jeunes – sera l'éducation. Puissent Jésus, bon berger qui donne sa vie, Marie, éducatrice attentive et empressée, et Marcellin, formateur hardi et créatif, inspirer et soutenir nos 'rêves' et nos désirs.

José Martí – poète, écrivain, patriote et éducateur ayant su se battre pour la justice – est sans aucun doute la figure centrale de l'histoire cubaine. C'est lui qui a écrit ces vers simples : « Avec les pauvres de la terre / je veux partager mon sort / et le ruisseau de la colline / me plaît plus que la mer. »

De lui est aussi la phrase qui inspire de nombreux éducateurs cubains et que j'ai empruntée pour donner un titre à cette réflexion : « Éduquer est une œuvre d'amour infini ». Deux interpellations qui rejoignent le message évangélique et le charisme mariste que nous, Frères Maristes de Cuba, voulons accueillir comme stimulants et comme horizons.

 

http://www.champagnat.org

Publié : 15/01/2013

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap