English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Le Message du synode des évêques

Envoyer Imprimer PDF

CITÉ DU VATICAN - Le synode lance un projet concret pour la nouvelle évangélisation. Avec un point ferme: « la foi se décide dans le rapport que nous instaurons avec la personne de Jésus », et pour en témoigner, il faut apprendre à connaître la vie des hommes d'aujourd'hui, sans « inventer qui sait quelles nouvelles stratégies » car l'Evangile n'est pas « un produit à placer sur le marché des religions ».

Précisément pour « soutenir et orienter » toutes les communautés chrétiennes dans l'urgence de la mission, les pères synodaux ont approuvé, dans la matinée du vendredi 26 octobre, le message pastoral, le nuntius, en conclusion des travaux.

Il s'agit d'un document nouveau, comme l'a dit le cardinal Betori – président de la commission synodale créée expressément pour la rédaction – en le présentant immédiatement après l'approbation à la salle de presse du Saint-Siège.Nouveau parce qu'il « ne se limite pas à des exhortations globales, mais il est articulé autour de points pouvant se référer à tous les continents, expressément et spécifiquement nommés par ordre alphabétique ». Parce que s'il est vrai – a-t-il expliqué – qu'en particulier dans un univers mondialisé, la réflexion concerne l'ensemble, il est également vrai que mondialisation ne signifie pas nivellement. Chaque question doit donc être affrontée en tenant compte des réalités spécifiques. Une autre caractéristique est le ton que l'on a voulu maintenir dans le message: un ton d'exhortation et d'encouragement, parfaitement en harmonie « avec le ton constant des interventions des pères synodaux ».

 

 

Il s'agit là d'un autre élément qui caractérise le message synodal, dans lequel tous les pères « se sont retrouvés et reconnus au point de l'approuver par acclamation ». Un exemple, a dit le cardinal Betori, de la communion exprimée dans la collégialité de l'Eglise. Dans le texte, les expériences et les propositions apparues au cours de l'assemblée ont été rassemblées, en affrontant les questions les plus brûlantes. Sans céder au pessimisme et en invitant à une confrontation à tous les niveaux, le synode a proposé de façon emblématique comme fil conducteur du message la page évangélique qui raconte la rencontre de Jésus avec la samaritaine. A travers l'expérience synodale également, « l'Eglise sent qu'elle doit s'asseoir à côté des hommes et des femmes de notre temps pour rendre présent le Seigneur dans leur vie ».

Le débat en salle, ces jours-ci, a mis en évidence que partout dans le monde, on ressent « le besoin de raviver une foi qui risque de s'assombrir dans des contextes culturels qui en empêchent l'enracinement personnel et la présence sociale, la clarté des contenus et les fruits cohérents ». Aucun pessimisme, recommandent les pères: mondialisation, sécularisation, anciennes et nouvelles pauvretés sont des défis à relever comme autant d'occasions d'évangélisation. Et « il ne s'agit pas de recommencer tout depuis le début », mais il est évident que « les changements sociaux et culturels » appellent les chrétiens « à quelque chose de nouveau ».

Les pères synodaux pensent « à des communautés accueillantes, dans lesquelles toutes les personnes marginalisées trouvent leur maison, à des expériences concrètes de communion ». Il s'agit en somme de « rendre concrètement accessibles les expériences d'Eglise, de multiplier les puits auxquels inviter les hommes et les femmes assoiffés, afin qu'ils y rencontrent Jésus, d'offrir des oasis dans les déserts de la vie ». Mais la mission d'évangéliser le monde commence pour l'Eglise par un appel à la conversion. A commencer par elle-même.

 

Le texte intégral de le Message du synode des évêques est disponible dans la section «Documents - Vatican". Cliquez ici pour accéder à la section.

 

http://www.osservatoreromano.va

Publié : 29/10/2012


 

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap