English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Un défi décisif

Envoyer Imprimer PDF

RÉFLEXIONS - En annonçant l’Année de la foi, Benoît XVI nous a sollicités à repenser et, surtout, à revivre notre foi de manière nouvelle, sans rien considérer comme acquis. La question de la foi aujourd’hui doit être envisagée comme un défi, comme quelque chose qui doit nous réveiller du sommeil de notre indolence et raviver notre attention et notre vigilance.

On sent un besoin urgent de redécouvrir la foi comme le «trésor caché», la «perle fine» (cf. Matthieu, 13, 44-46), pour lesquels il vaut la peine de tout donner. Redécouvir la foi devrait être un objectif pour nous tous  croyants.

Nous aussi  chrétiens sommes appelés à redécouvrir chaque jour l’importance du don de la foi et de sa beauté. Beaucoup de baptisés estiment en effet que la foi serait un fardeau qui empêche de goûter la vie, ou bien croient que l’observance des commandements ne permet pas d’être pleinement libres et heureux.

La foi n’est ni un obstacle ni un poids, mais c’est un don précieux qui ouvre des horizons nouveaux et fascinants dans notre existence. Il faut redécouvrir la foi comme une rencontre vraie et profonde avec Dieu. Face à un ce défi difficile, l’Eglise considère avec beaucoup d’espérance les mouvements ecclésiaux et les nouvelles communautés.

Ces  rassemblements offrent des itinéraires de foi spécifiques engendrés par leurs charismes respectifs précisément dans le but de vivre la foi de manière nouvelle, dans des nouveaux contextes sociaux et culturels du monde qui nous entoure. Des itinéraires de foi qui permettent de découvrir chaque jour la beauté de la foi, qui permettent de retrouver le «goût de Dieu».

Stanislaw Rylko

http://www.osservatoreromano.va

Publié : 25/09/2012

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap