English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

« Ecclesia in Medio Oriente »

Envoyer Imprimer PDF

 

EXHORTATION APOSTOLIQUE - Loin d’adopter une visée politique, EMO ne s’en tient pas pour autant à une orientation purement pastorale. Il s’agit d’une leçon magistrale de théologie, ou d’une grande catéchèse. Certes, sur de nombreux points, elle apparaît spécifiquement orientale, mais elle parlera à de nombreuses communautés latines. Ne serait-ce qu’en raison de l’émigration croissante des chrétiens d’Orient, qui les amène à vivre leur foi partout dans le monde, au contact des « autres » Églises.

Dès les premières lignes de sa présentation, à Harissa, le pape établit le lien, essentiel à la compréhension de la foi chrétienne, entre la Croix et la Résurrection. L’une ne peut se comprendre qu’en raison de l’autre, et vice versa. La Croix, premier terme de la foi, signe les souffrances nombreuses des chrétiens d’Orient, que le pape égrène. Il évoque les « cris anxieux » , les « regards désespérés »  les « fortes tensions »  les « peurs inquiétantes »  qui jalonnent leurs parcours.

Présentant le document à Harissa, devant l’ensemble des responsables religieux de la région, dont les musulmans, Benoît XVI expose l’exigence qu’il propose : « Repenser le présent pour envisager l’avenir avec le regard du Christ » . Naturellement christocentré, EMO appelle les baptisés à devenir des « protagonistes actifs de la foi » , à « poser des actes concrets qui configurent toujours davantage au Christ » .

APPEL À TROIS TYPES DE DIALOGUES
Pour cela, les mots se suivent, adressés aux plus anciennes Églises dans l’Église universelle : « purification », « approfondissement », « renouveau », « retrouver l’essentiel », « dépouiller la foi de ce qui l’enlaidit », « procéder à un examen de conscience personnel et communautaire » .

Récusant, comme il l’a réitéré à nouveau dans l’avion l’amenant à Beyrouth, tous les fondamentalismes, le pape appelle sans faiblir à construire toujours plus trois dialogues essentiels : l’œcuménisme, le dialogue judéo-chrétien (sur lequel il insiste fortement) et, naturellement, le dialogue islamo-chrétien.

Parmi les points concrets évoqués par EMO, il faut noter un appel à des positions communes pour que les Églises « s’expriment d’une seule voix sur les grandes questions morales, ainsi qu’à un œcuménisme caritatif et éducatif » . Le pape souhaite également que s’ouvre « une certaine communicatio in sacris »  pour les sacrements de pénitence, l’eucharistie et l’onction des malades.

« UNE GESTION TRANSPARENTE DES BIENS TEMPORELS »
Il se prononce aussi en faveur de la mise au point rapide d’une traduction commune du Notre Père, et appelle de ses vœux un « accord œcuménique sur la reconnaissance mutuelle du baptême ».  Sur le plan régional, il fait appel pour la reconnaissance d’une pleine citoyenneté pour tous les chrétiens arabes, ainsi qu’au respect de la liberté religieuse, et à la défense des migrants, dans le cadre d’une « saine laïcité »  qui n’est pas celle fréquemment vécue en Occident et aboutit parfois à une stricte privatisation de la foi.

Père sévère, le pape demande aux Église orientales « d’adopter un style de vie sobre » , appelle à « une gestion honnête et transparente des biens temporels de l’Église (…) que la gestion des biens devienne un lieu d’annonce » .

Un fort accent est mis sur le statut de la femme, « dans l’Église comme dans la société », « face aux formes les plus variées de discrimination auxquelles elle est soumise, du seul fait qu’elle est femme. »  L’objectif ultime du parcours proposé par Benoît XVI aux Églises orientales veut faire prévaloir « l’amour sur la haine, le pardon sur la vengeance, le service sur la domination, l’humilité sur l’orgueil, l’unité sur la division » . Un programme plus que jamais d’actualité pour le Moyen-Orient.

 

http://www.la-croix.com

 

EXHORTATION APOSTOLIQUE POST-SYNODALE ECCLESIA IN MEDIO ORIENTE

La vie consacrée


51. Le monachisme sous ses diverses formes, est né au Moyen-Orient et il est à l’origine de certaines des Églises qui s’y trouvent. Puissent les moines et les moniales qui consacrent leur vie à la prière, sanctifiant les heures du jour et de la nuit, portant dans leur prières les soucis et les besoins de l’Église et de l’humanité, être pour tous le rappel permanent de l’importance de la prière dans la vie de l’Église et de chaque fidèle. Que les monastères soient également des lieux où les fidèles puissent se laisser guider dans l’initiation à la prière !

52. La vie consacrée, contemplative et apostolique, est un approfondissement de la consécration baptismale. Les religieux et les religieuses cherchent en effet à suivre plus radicalement le Christ à travers la profession des conseils évangéliques : l’obéissance, la chasteté et la pauvreté. Le don d’eux-mêmes sans réserve au Seigneur et leur amour désintéressé pour tout homme, témoignent de Dieu et sont des signes réels de son amour pour le monde. Vécue comme un don précieux de l’Esprit Saint, la vie consacrée est un soutien irremplaçable pour la vie et la pastorale de l’Église. En ce sens, les communautés religieuses seront des signes prophétiques de communion dans leurs Églises et dans le monde entier, si elles sont fondées réellement sur la  Parole de Dieu, la communion fraternelle et le  témoignage de la diaconie (cf. Ac 2, 42). Dans la vie cénobitique, la communauté ou le monastère a pour vocation d’être l’espace privilégié de l’union avec Dieu et de la communion avec le prochain. C’est le lieu où la personne consacrée apprend à repartir toujours du Christ pour être fidèle à sa mission dans la prière et le recueillement, et pour être pour tous les fidèles un signe de la vie éternelle déjà commencée ici-bas (cf. 1 P 4, 7).

53. Je vous invite, vous tous qui êtes appelés à la sequela Christi dans la vie religieuse au MoyenOrient, à vous laisser séduire toujours par la Parole de Dieu, à l’instar du Prophète Jérémie et à la garder en votre cœur comme un feu dévorant (cf. Jr 20, 7-9). Elle est la raison d’être, le fondement et la référence ultime et objective de votre consécration. La Parole de Dieu est vérité. En lui obéissant, vous sanctifiez vos âmes pour vous aimer sincèrement comme des frères et des sœurs (cf. 1 P 1, 22). Quel que soit le statut canonique de votre congrégation religieuse, montrez-vous disponibles pour collaborer, dans un esprit de communion, avec l’évêque à l’activité pastorale et missionnaire. La vie religieuse est une adhésion personnelle au Christ, Tête du Corps (cf. Col 1, 18 ; Ep 4, 15), et elle reflète le lien indissoluble entre le Christ et
son Église. En ce sens, soutenez les familles dans leur vocation chrétienne et encouragez les paroisses à s’ouvrir aux diverses vocations sacerdotales et religieuses. Cela contribue à consolider la vie de communion pour le témoignage, au sein de l’Église locale. Ne vous lassez pas de répondre aux appels des hommes et des femmes de notre temps, en leur indiquant le chemin et le sens profond de l’existence humaine.

54. Je désire ajouter une considération supplé-mentaire qui va au-delà des seuls consacrés et qui s’adresse à l’ensemble des membres des Églises catholiques orientales. Elle concerne les conseils évangéliques qui caractérisent notamment la vie monastique sachant que cette même vie religieuse a été déterminante à l’origine de nombreuses Églises sui iuris, et continue à l’être dans leur vie présente. Il me semble qu’il conviendrait de méditer longuement et avec soin sur les conseils évangéliques: l’obéissance, la chasteté et la pauvreté, pour redécouvrir aujourd’hui leur beauté, la force de leur témoignage et leur dimension pastorale. Il ne peut y avoir de régénération interne du fidèle, de la communauté croyante, et de l’Église tout entière que s’il y a un retour déterminé et sans équivoque, chacun selon sa vocation, vers le quaerere Deum (la recherche de Dieu) qui aide à définir et à vivre en vérité le rapport à Dieu, au prochain et à soi-même. Ceci concerne certes les Églises sui iuris, mais aussi l’Église latine.

 

Exhortation Apostolique Post-Synodale Ecclesia In Medio Oriente du Pape Benoît XVI sur L’église Au Moyen-Orient, Communion et Témoignage. Cliquez ici pour accéder au pdf.


Publié : 17/09/2012

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap