English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Les franciscains dans la « nouvelle évangélisation »

Envoyer Imprimer PDF

ROME - « Annoncer Jésus-Christ au monde d’aujourd’hui : voilà une tâche immense pour toute l’Église, mais de manière spéciale pour nous, fils de François. Mais non pas un Christ abstrait, idéologique, ou un Christ du passé; non, le Christ ressuscité et vivant ! ». C’est en ces termes que fr. Raniero Cantalamessa, prédicateur de la Maison apostolique, a rappelé le mandat que le Christ a confié à ses disciples et qui est plus que jamais actuel. C’était au cours du traditionnel symposium de l’Institut franciscain de spiritualité Antonianum organisée, cette fois, autour du thème « Nouvelle évangélisation et charisme franciscain » et qui a connu la participation d’environ 400 personnes, franciscaines et franciscains de différentes obédiences.

Cette année aussi, comme l’a expliqué le doyen de l’Institut, fr. Paolo Martinelli, on a voulu « faire interagir les ressources du charisme franciscain avec les requêtes de la vie ecclésiale de notre temps ». C’est ce qui explique le choix d’un thème en référence à la XIIIe Assemblée générale du synode des évêques qui se déroulera en octobre prochain sous le titre de « La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne ». Dans la matinée, Mgr Nikola Eterovi?, secrétaire général du synode des évêques, a mené les participants dans la signification du prochain rendez-vous synodal, à partir de l’archéologie du concept de « nouvelle évangélisation », souvent employé par le bienheureux Jean Paul II pour décrire une évangélisation « nouvelle dans son ardeur, ses méthodes et ses expressions » avant de faire allusion aux sujets que les évêques devront aborder. Frère Raniero a ensuite expliqué ce que peut être la contribution de la spiritualité franciscaine à cette nouvelle évangélisation.

L’après-midi a été réservée à certains témoignages : fr. Jacopo Pozzerle, OFM - l'expérience de la fraternité missionnaire de Palestrina (Italie); fr. Daniel-Marie Thévénet, OFM Conv - la présence renouvelée des frères conventuels en France; fr. Giansandro Cornolti, OFMCap et sr. Gemma Dispenza, SFV, - l’expérience des missions populaires. Les interventions ont rendu visible cette « nouvelle ardeur » souhaitée par Jean Paul II et ont renforcé la conviction des participants, exprimée par Benoît XVI, quand il dit qu’aujourd’hui encore « il n’y a rien de plus beau qu’être touché, saisi par l’Évangile, par Christ ; il n’y a rien de plus beau que de Le connaître et de communiquer aux autres l’expérience de l’amitié tissée avec Lui ». Et François l’a témoigné en parole et en acte.

 

 

http://www.db.ofmcap.org

Publié : 21/05/2012

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap