English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Filles du Divin Sauveur, HDS

Envoyer Imprimer PDF

 



Fondateur: Monseigneur PEDRO ARNOLDO APARICIO QUINTANILLA (salesien), Premier Évêque du Diocèse de SanVicente.  

Fondation

L'institut des  "Filles du Divin Sauveur"  a été fondé le 24 décembre 1956, dans la petite ville de Saint Domingo, Diocèse de San Vicente,  en  El Salvador, Amérique Centrale.

Le nom de l'institut "Filles du Divin Sauveur" fut choisi en honneur du Patron de la République de  El Salvador, Le Divin Sauveur. L'institut même est né le 24 décembre jour de naissance de notre Sauveur.  

Mission

L'institut des Filles du Divin Sauveur  se consacre à l'éducation chrétienne de l'enfance et de la jeunesse - spécialement la  plus pauvre - et elle  collabore avec l'Église pour la consolidation et la croissance du Royaume du  Christ.

L'engagement fondamental de l'institut est la  catéchèse et l'éducation.  On  désire porter la lumière de l'Évangile et de la doctrine chrétienne dans les milieux populaires.

Cette mission se déroule, en général, dans les paroisses et à travers les œuvres que nous promouvons : 
•    Écoles maternelles, élémentaires, moyennes et supérieures;  
•    Activités de promotion humaine; 
•    Maisons de famille;  
•    Pastorale missionnaire;  
•    Maisons pour retraites spirituelles; 
•    Catéchèse, formation de catéchistes, coordination des groupes de jeunes.  

La Fille du Divin Sauveur est une évangélisatrice-éducatrice religieuse qui vit la spiritualité de la Crèche de Bethléem et de Don Bosco.  

Devise
La devise de l'institut est: "Il faut qu’Il règne " ou "Le Christ doit régner" (1Cor 15, 25). Mons. Aparicio désirait que nous présentions  l'Enfant Jésus dans ses premiers douze ans de vie comme un modèle à imiter. L'image que Mons. Aparicio nous a laissée porte en bas l'inscription: "JE  RÉGNERAI". De cette image dérive alors la devise: "Il faut qu’Il règne " ou "le Christ doit régner". L'engagement des Filles du Divin Sauveur dans les milieux où elles  se trouvent est de faire que  le Christ règne en nous et dans le cœur de chaque enfant et de chaque jeune et, donc, en ses parents.   

Approbations

Le 25 mars 1972, l'excellent Mons. Pedro Arnoldo Aparicio émit le décret d'approbation comme Congrégation religieuse ou Institut religieux de droit diocésain.

Le 4 mars 1989, Sa Sainteté Jean-Paul II donna l'approbation comme Congrégation religieuse ou Institut religieux de droit Pontifical.  
La grâce de l'approbation des Constitutions renouvelées fut accordée le 24 mai 1989 fête de Marie Auxiliatrice des Chrétiens.  

Où nous sommes

L'institut des  "Filles du Divin Sauveur"  est présent actuellement en El Salvador, Guatemala, Venezuela,  Bolivie,  Panama et Argentine.

L'actuelle Supérieure Générale est  Sr.  Jésus  Amelia Alvarado, qui assume depuis trois ans l’animation de l'institut. Selon les constitutions, la Supérieure Générale et son Conseil viennent choisis pour une période de 6 ans.  

EL SALVADOR
À Saint Domingo, nous avons trois maisons:  
- La Maison Mère, le Centre Scolaire  Catholique "Ana Guerre de Jésus"; animation de catéchèse dans la ville et dans les banlieues; 
- Maison du Noviciat  
- Maison Généralice  dans  laquelle  réside la  supérieure générale avec une Communauté qui se consacre aux travaux de l'institut 
A San Vicente: Complexe Éducatif Catholique "Guadalupe Cárcamo"  
A Sensuntepeque: Centre Scolaire  Catholique « Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus ».   
À Ilobasco: Centre Scolaire  Catholique et activité de promotion des femmes 
Dans le Cantón Ayagualo: Direction et administration de la Maison de Retraites "Sacre Cœur", que les salésiens ont dans la Province de  La Liberté. Nous suivons la pastorale  du Centre Scolaire  Catholique Don Bosco  et la pastorale  des banlieues 
Au Saint Salvador: l'École Salésienne "Dominique Savio" 
A Chalchuapa: Complexe Éducatif Catholique "Marie Auxiliatrice " 

GUATÉMALA
- A Raxruhá Alto Verapaz: Pastorale avec les aborigènes entre les "quecchies" du Diocèse de Las Verapaces. Entre les autres activités: la catéchèse, la pastorale  éducative, la pastorale  de la santé et la promotion des femmes 
- En Guatémala capitale: Lycée Salésien et activité de promotion des femmes dans la Paroisse "La  Divine Providence", avec  les Salésiens de Don Bosco 
- San Pedro Carchá: École bilingue Don Bosco  

PANAMA
Dans l'archidiocèse: Ecole salésienne Saint Joseph.  

VÉNÉZUÉLA
Maracaibo: L'École Archidiocésaine "Divin Enfant Jésus"  
Barquisimeto: Unité Éducative "Divin Enfant Jésus" et pastorale dans le quartier 
Guiripa, Diocèse de Maracay: Pastorale paroissiale  

BOLIVIE
A Cochabamba on travaille entre les groupes ethniques Quechua et Aimara  à travers les
œuvres suivantes:  
- Itocta: Maison de famille, aspiranat et postulat, Collège "Laura Vicuña" et pastorale paroissiale 
- Quartier Primero de Mayo: Collège " Frère Feletti", asile et soin paroissial 
- Pucarita Petit: Noviciat "Sacré Cœur", soin du Sanctuaire "Divin Enfant", Collège "Eusebio Tudela" et catéchèse 

Dans le Diocèse d'El Alto. La Paix: Collège "Saint Martin de Porres", pastorale paroissiale et catéchèse.

ARGENTINE
Zappala, Diocèse de Neuquén,: Communauté Missionnaire "Divin Enfant", pastorale dans la Paroisse "Don Bosco".

 

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha

VIE CONSACRÉE
MAGAZINES

 

SITES D'INFORMATION

www.vatican.vaRadio VaticanasedosAgenzia Fides

Content bottom cap