English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

République Démocratique du Congo – Les Salésiens offrent éducation et formation au travail à la jeunesse désavantagée

Envoyer Imprimer PDF

25/01/2017

congoTÉMOIGNAGE - Les missionnaires salésiens d’Uvira, dans la région du Sud Kivu, en R.D. du Congo, donnent l’opportunité d’aller à l’école à des dizaines d’enfants et de jeunes. Beaucoup de ces élèves sont des ex enfants/soldats, enfants de la rue, enfants accusé de sorcellerie, filles victimes d’abus et jeunes mères seules, personnes qui ont vu systématiquement violés leurs droits et auxquelles à été niée la possibilité de recevoir une éducation, qui sont restées ainsi particulièrement vulnérables aux violences et à l’exploitation.

Le projet éducatif développé par les Salésiens offre une éducation à 30 enfants et à 40 jeunes et il est articulé de manière à pourvoir de tout le nécessaire pour la formation des bénéficiaires : les Salésiens fournissent : transport scolaire des élèves, l’achat des bancs et du matériel didactique pour les enseignants et élèves, le salaire pour les enseignants, le matériel nécessaire et l’organisation des activités récréatives, sportives et culturelles.

En partant d’une formation de récupération, avec particulière attention pour l’alphabétisation, le projet travaille pour augmenter les connaissances de base des élèves, pour les préparer à la formation de compétences avancées. Le programme scolaire comprend aussi un repas par jour et les activités sportives 2 fois par semaine.

« La majorité des élèves a eu un accès très limité à l’éducation – explique le P. Marc Hyde, responsable de la Procure Missionnaire Salésienne de New Rochelle, aux Etas Unis -. Ils ont fréquenté, pour quelques années, l’école primaire et puis les circonstances ne leurs ont pas permis de continuer. Les Salésiens ont lancé le projet éducatif afin que les jeunes et les mères de famille puissent apprendre un métier et trouver un travail, et rompre ainsi le cycle de la pauvreté ».

La Rép. Dém. du Congo se trouve depuis des années dans des conditions d’extrêmes difficultés : victime, à plus reprises, de guerres civiles et conflits internes ; selon l’ « International Rescue Committee », à partir de 1998, à cause des violences, des maladies et de la pauvreté, rendue plus virulente par l’état de guerre, il y aurait eu 5,4 millions de personnes mortes, alors que 1,5 million de personnes sont réfugiées dans les pays voisins ou déplacées à l’intérieur.

En 2013, selon l’Indice de Développement Humain, le pays a été classé 186e sur 187 positions. 

Source: infoans.org

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap