English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Communion interculturelle: inculturation et dialogue

Envoyer Imprimer PDF

16/05/2016

cominterRÉFLEXIONS - Dans une Congrégation apostolique, le sens de la Communauté, c'est de favoriser la Mission. Notre vie commune est comprise comme un atout pour la mission, et plus encore nos communautés interculturelles. Notre Mission, c'est la mission de l'Église, c'est la mission du Christ en ce monde, celle-là qui lui est confirmée à son baptême, celle-là qu'il transmet à ses disciples après sa résurrection : Comme mon Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie. Recevez le Saint Esprit (Jn 20,21-22). Cette mission est d'emblée interculturelle: que l’on rapproche Matthieu et Luc, Marc et Paul, Pierre et Jean: la communauté mission-
naire de départ est interculturelle. Mais la première extension de la mission primitive pose d'emblée la question de l’interculturalité: faut-il évangéliser les païens, ou non? Les païens convertis doivent-ils se soumettre aux coutumes juives, ou non? Et les chrétiens de culture grecque, ces demi- étrangers, doivent-ils bénéficier pour leurs veuves des mêmes avantages que les chrétiens de culture juive? Problèmes interculturels donc, d'emblée, à l'intérieur comme à l'extérieur de la première communauté missionnaire. Comment les résoudre? Déjà, l'exemple de Jésus lui-même ne laisse pas de doute: il guérit la belle-mère juive de Pierre, mais aussi le fils du centurion, et la fille de la Cananéenne, et le serviteur du fonctionnaire royal... On voit qu'une certaine crainte de l'interculturalité aurait pu compromettre, dès les débuts, l'accueil du Christ comme Messie et Sauveur, et le développement de l'Église à peine née. aussi que les premiers problèmes interculturels ne seront résolus, ni par la domination d'une culture sur l'autre, ni par la rupture ou l'exclusion. Ils le seront par la foi en Celui qui rassemble tous les chrétiens, et qui appelle tous les autres; et par la constatation que l'Esprit-Saint est donné aussi de manière égale et plénière à tous les chrétiens, quelle que soit leur origine ou leur culture. Que doit faire la première Mission, et toute Mission après elle? Poursuivre la Mission de Jésus. Quelle est cette mission de Jésus ? Cette Mission a deux aspects, imbriqués, dont l'un éclaire l'autre: (1) Annoncer que le Royaume de Dieu est proche, et (2) guérir, ou chasser les esprits mauvais. Montrer la merveille d'un monde dominé par la charité, et combattre ce qui s'y oppose. Parmi les esprits mauvais, n'y aurait-il pas celui qui inspire la méfiance interculturelle? La comparaison qui ne cherche pas à s'édifier, mais qui pose la question de savoir qui est le plus grand.

Lire la suite

Source: Sedos Bulletin, Avril - Mai 2016

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap