English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Eliminer la pauvreté– réduire les inégalités

Envoyer Imprimer PDF

26/02/2016

sdgJUSTICE ET PAIX - Ces 15 dernières années, nous avons vu des progrès dans le combat contre la pauvreté. Malgré cela, 10% de la population mondiale vit encore dans une pauvreté extrême. Les causes de la pauvreté sont multiples: corruption très répandue, fraude fiscale par les multinationales, effets du changement climatique, discrimination contre les minorités ... Chaque année 2 milliards de dollars sont transférés des pays pauvres vers les pays riches. En même temps, le nombre des millionnaires et milliardaires s’accroît continuellement. Cet abîme qui grandit entre pauvres et riches fait peur. 62 personnes possèdent plus de fortune que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Des études scientifiques montrent qu‘une grande inégalité dans la société est une des causes des tensions sociales et des conflits violents. L‘élimination de la pauvreté extrême est à juste titre en tête des Objectifs de développement durable (ODDs).

Que revendiquent les ODD?

Les ODD demandent des mesures spécifiques pour soutenir des groupes sociaux les plus faibles: femmes, enfants et peuples indigènes.
- Ils doivent accéder à des services sociaux et à la protection sociale, à une éducation scolaire, à la propriété foncière et à des crédits...
- Il faut donner une attention spéciale à des groupes humains menacés par des événements climatiques extrêmes et des catastrophes naturelles.
- La loi doit permettre aux pauvres plus d’égalité de chances, les faire participer dans les décisions et les protéger contre la discrimination.
- Le problème de l’endettement insoutenable de pays est à résoudre. (ODD 17.4) Un aspect très important n’est pas mentionné : combattre systématiquement l’évasion fiscale et les paradis fiscaux.

Que pouvons nous faire?

Dès le début, les religieux se sont engagés en Afrique à combattre la pauvreté par leur aide en cas de détresse et pour des programmes d’éducation. Le réseau Foi et Justice (AEFJN) s’est engagé pour la remise de la dette des pays pauvres, contre des accords commerciaux injustes tels les APE qui peuvent nuire à l’Afrique, et aussi contre l’accaparement de terres. Nous devons nous demander comment nous pouvons aujourd’hui combattre ces nouvelles formes de pauvreté et de l’exclusion.

Des paroles qui nous interpellent. 

Le jeûne tel que je l’aime, le voici, vous les savez bien: ... C‘est partager ton pain avec celui que a faim, c’est ouvrir ta maison aux pauvres et aux déracinés, fournir un vêtement à ceux qui n’en ont pas, ne pas te détourner de celui qui est ton frère. (Is 58:6-7)

Supposez qu’un frère ou une sœur n’aient pas de quoi de vêtir, ni de quoi manger chaque jour. A quoi cela sert-il que vous leur disiez: Au revoir, portez-vous bien, habillez-vous chaudement et mangez à votre faim, si vous ne leur donnez pas ce qui est nécessaire pour vivre ! (Jacques 2:16-17)

Nous avons un «surdéveloppement», où consommation et gaspillage vont de pair, ce qui contraste de façon inacceptable avec des situations permanentes de misère déshumanisante. (LS 109)

Aider les pauvres avec de l’argent doit toujours être une solution provisoire pour affronter des urgences. Le grand objectif devrait toujours être de leur permettre d’avoir une vie digne par le travail. (LS 128)

Chaque chrétien et chaque communauté sont appelés à être instruments de Dieu pour la libération et la promotion des pauvres, de manière à ce qu’ils puissent s’intégrer pleinement dans la société. (Evangelii Gaudium 187)

Netzwerk Afrika Deutschland (NAD) – www.netzwerkafrika.de

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap