English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

« Quiconque rec?oit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me rec?oit moi-me?me »

Envoyer Imprimer PDF

 

09/09/2015

LETTRE - Dans nos moments de prie?re en commun, nous avons l’habitude de toujours faire Me?moire de Saint Joseph de Calasanz, citant ses phrases ou ses pense?es. Cela, sans doute, nous aide a? grandir dans notre identification avec celui qui nous engendra dans l'E?glise et dans le monde pour le bien des enfants et jeunes gens, surtout les plus pauvres. Ainsi, il est indubitable que faire me?moire de Calasanz c’est essayer de re?pondre comme il le ferait aux diffe?rents de?fis pose?s par les petits. Nous savons que la grande conviction de Calasanz est recueillie dans les mots du Seigneur : « Quiconque rec?oit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me rec?oit moi-me?me ».

Nous e?crivons cette lettre a? l’ensemble des E?coles Pies : a? l’Ordre, aux Fraternite?s, a? toutes les personnes qui partagent notre mission, aux enseignants de nos centres, aux familles, aux e?le?ves et anciens e?le?ves. Nous savons que beaucoup d'entre vous avez les me?mes sentiments que nous quand vous lisez les informations relatives a? la crise extraordinaire de l'immigration que connai?t notre monde a? cette e?poque, d'une manie?re particulie?rement se?rieuse et importante en Europe, Moyen-Orient et Afrique. Il est clair que le proble?me est mondial et touche non seulement les socie?te?s dans lesquelles il est plus palpable ; et c'est aussi vrai que ce n'est pas seulement une « crise de l'immigration », mais une crise profonde de l'humanite? : la guerre, l'intole?rance et le manque de sensibilite? humaine sont a? l'origine de ce que nous voyons tous les jours pas seulement dans les journaux et a? la te?le?vision, mais dans les rues de nos villes...

 

Téléchargez la lettre »

 

Source: perespiaristes.org, 08/09/2015

 

 

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap