English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Caritas au premier rang de la lutte contre la faim dans le monde

Envoyer Imprimer PDF

21/05/2015

faim dans le mondJUSTICE ET PAIX - Comment en finir avec la faim ? Comment aider les petits agriculteurs tombés dans la pauvreté, notamment dans les pays en développement ? Pour répondre à ces questions le réseau Caritas a mené une enquête indépendante mondiale. Les résultats de cette étude ont été rendus publics ce mardi à l’Exposition universelle de Milan, dans le cadre d’une Journée Caritas entièrement dédiée à la lutte contre la faim. Caritas a voulu participer en force à l’exposition universelle de Milan qui a  pour thème : "Nourrir la Planète, Energie pour la Vie". Les délégués des Caritas de quelque 80 pays ont fait le déplacement jusqu’à Milan pour partager leur expérience, proposer des solutions, et présenter des projets qui se sont avérés efficaces.

Menée par 98 organisations Caritas à l’œuvre dans des pays où habite 83% de la population mondiale, l’enquête a été présentée par les cardinaux Oscar Rodriguez Maradiaga et Luis Antonio Tagle, respectivement président sortant et président fraichement élu de Caritas internationalis, la structure basée à Rome qui coiffe toutes les organisations Caritas nationales. Le constat est sans appel : la communauté mondiale doit redoubler d’efforts pour lutter contre la faim. Un tiers des pays consultés sont confrontés à l’insécurité alimentaire avec son corollaire de malnutrition, de migrations, de disparité et de criminalité. Le manque de nourriture adéquate a un impact non seulement sur la santé et la mortalité, mais également sur l’éducation et favorise la corruption et la dépendance. Parmi les défis à relever, l’étude énonce le manque de ressources, la faible productivité agricole et l’impact du changement climatique. Selon un tiers des personnes interrogées, il est essentiel d’améliorer l’agriculture. Beaucoup préconisent également des changements dans les politiques économiques et sociales. Selon les responsables de Caritas, les solutions doivent de toute manière tenir compte du contexte local, car les problèmes varient sensiblement d’une région à l’autre.

Depuis le lancement d’un campagne inaugurée par le Pape François en décembre 2013, le réseau humanitaire catholique a développé des programmes sur l’agriculture, les moyens de subsistance, l’irrigation, pour aider les familles à se nourrir. Les équipes de Caritas ont par ailleurs fait pression sur les gouvernements pour faire valoir le droit à l’alimentation et la souveraineté alimentaire. Une campagne de sensibilisation a également été lancée au niveau des diocèses contre le gaspillage alimentaire et la spéculation sur les aliments.

Depuis le lancement d’un campagne inaugurée par le Pape François en décembre 2013, le réseau humanitaire catholique a développé des programmes sur l’agriculture, les moyens de subsistance, l’irrigation…. Une campagne de sensibilisation a également été lancée au niveau des diocèses contre le gaspillage alimentaire et la spéculation sur les aliments. Le Père Ambroise Tine, Secrétaire général sortant de Caritas Sénégal, et modérateur de cette journée présente les résultats obtenus depuis le lancement de la campagne :

mp3 icon

Source: Radio Vatican, 19/05/2015

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap