English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Regnum Christi/Légion du Christ : une année jubilaire pour le 75e anniversaire

Envoyer Imprimer PDF

03/04/2015

eduardo-robles-gilÉVÉNEMENTS - Pour le 75e anniversaire de leur fondation, Regnum Christi et les légionnaires du Christ vivront une année jubilaire qui s'ouvrira lors de la célébration du Sacré-Cœur de Jésus, le 12 juin 2015 et sera clôturée à la fête de la Pentecôte 2016.

Les membres ont été invités à vivre cette année avec une « joie sobre et humble », un temps de reconnaissance, de conversion et d’évangélisation, précise un communiqué publié le 12 mars.

Le P. Eduardo Robles Gil, supérieur général de la congrégation des Légionnaires du Christ, annonce cet événement comme « un temps de joie, de reconnaissance, mais aussi pour demander pardon et pardonner ».

Dans une lettre, il exhorte les membres de Regnum Christi – laïcs, légionnaires du Christ, consacrées, laïcs consacrés, prêtres diocésains – à vivre cette commémoration comme une occasion « d’écouter ce que l’Esprit Saint dit à l’Église » et au mouvement, comme un « temps de purification de la mémoire » pour exprimer « qu’où abonde le péché, surabonde la grâce » et comme occasion de réconciliation.

Durant cette année, le supérieur général propose « de participer à des missions d’évangélisation, de catéchèse en paroisses ou dans les écoles » et « d’annoncer de manière explicite que le Règne du Christ se trouve déjà présent parmi nous et d’aider les autres à le rencontrer, spécialement par la charité et l’annonce courageuse de la Bonne Nouvelle ».

Il encourage également la publication d’écrits sur « la spiritualité, l'identité, la mission » de Regnum Christi ainsi que des moments de prières pour remercier et demander pardon.

Enfin, le P. Eduardo Robles Gil exprime son espérance : « Il y a des années que nous sommes convaincus que notre charisme fait partie du nouveau printemps de l’Église. Nous conservons la même certitude que c’est le Seigneur qui a suscité notre famille spirituelle, et en même temps nous reconnaissons que l’ivraie pousse aussi chez nous, que nous avons connu la fragilité humaine et le péché. Malgré ces faiblesses nous savons que le Christ est vivant, qu’il nous accompagne aussi aujourd’hui et que nous pouvons nous en réjouir parce que sa bonté brille et sa miséricorde est éternelle. »

Source: Zenit, 13/03/2015

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap