English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Qu’est-ce qui fait vivre encore lorsque tout s’écroule ? Une théologie à l’école des plus pauvres

Envoyer Imprimer PDF

12/11/2014

sevresNOUVELLES 2014 - Qu’est-ce qui fait vivre encore lorsque tout s’écroule ? Durant trois ans, des théologiens et acteurs de terrain ont travaillé cette question à partir d’une lecture attentive d’interviews de personnes en grande précarité. Ils proposent de partager le fruit de cet itinéraire : leurs idées de départ ont été déplacées pour découvrir l’importance cruciale des liens humains porteurs, des appels à l’existence, de la promesse que la vie donnée contient, et du pardon. Peu à peu, c’est la question de l’espérance d’un salut qui s’est dessinée. Nous verrons comment ce thème marque les récits recueillis en s’efforçant  de respecter la diversité des expressions.

Télécharger le tract

Soirée-débat

Vendredi 28 novembre de 19h30 à 21h30

Que peut recevoir la théologie de la part de celles et ceux qui vivent la grande précarité ?

Lectures et commentaires de récits

Avec la participation de :

- Laure Blanchon, o.s.u., théologienne, Centre Sèvres

- Maryvonne Caillaux, ATD Quart Monde, membre fondateur de l’association Pierre d’Angle

- Étienne Grieu, s.j., théologien, Centre Sèvres

Débat animé par Alain Thomasset, s.j., Centre Sèvres, titulaire de la chaire Rodhain

Journée d’étude

Samedi 29 novembre de 9h30 à 17h30

Une théologie à l’école des plus pauvres ?

Qu’est-ce qui fait vivre encore lorsque tout s’écroule ?

Matinée (9h30-12h30)

Gwennola Rimbaut et Etienne Grieu 

En quête d’une théologie traversée par la voix des pauvres

Maryvonne Caillaux, Pierre Davienne, Marie-Agnès Fontanier 

Qu’est-ce qui fait vivre encore lorsque tout s’écroule ? Premières approches de la question.

Laure Blanchon

Ces liens qui font vivre

Etienne Grieu

Espérer à l’école des « Job de naissance »

Après midi (14h-17h30) :

Gwennola Rimbaut

Typologie des dynamiques de salut à partir des plus pauvres

Frédéric-Marie Le Méhauté

« Dieu, il est obligé de pardonner »

Paul Roussy

A bon entendeur salut ! Entendre aujourd’hui la résurrection

Jacques Arènes et Alain Cugno

Contrepoint en réaction aux échanges de la journée

Source: Centre Sèvres

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
VIE CONSACRÉE
MAGAZINES

 

SITES D'INFORMATION

www.vatican.vaRadio VaticanasedosAgenzia Fides

Content bottom cap