English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Madagascar, Mamoeramanjaka : mission sur les Hauts-Plateaux

Envoyer Imprimer PDF

02/10/2014

madagascar1ÉDUCATION - La mission de « Mamoeramanjaka » est à 7O kilomètres d’Antananarivo, capitale de Madagascar. Il faut presque trois heures pour y parvenir en voiture quand il n’a pas plu et si on dispose d’un véhicule à quatre roues motrices. Cette mission est le centre de référence de sis autres localités de la zone. Car là se trouvent la principale église, l’école et le cabinet d’un médecin. Il y a aussi quatre commerces qui fonctionnent comme bars. Il n’y a pas de marché fixe et le médecin, qui ouvre seulement le lundi et le vendredi, est privé. Le climat, à cause de l’altitude et malgré le soleil, est froid et sec. Le vent n’arrête pas de souffler. Il n’y a pas d’électricité et l’eau courante arrive dans les rues, mais non dans les maisons. En additionnant les voisins des sept villages qui constituent la région de Mamoeramanjaka, la population avoisine les 3000 personnes. Plus de la moitié sont des enfants et des jeunes.

L’aide de l’ONG des Frères des Ecoles Chrétiennes, PROYDE, est providentielle pour le maintien de l’école de la mission, et surtout, pour aider les familles les plus pauvres à bénéficier d’une éducation de qualité et à ne pas abandonner les études par manque de moyens.

Guadaloupaines de La Salle.
Là vit une communauté de Sœurs Guadaloupaines de La Salle : cinq religieuses Malgaches qui vivent comme pauvres parmi les pauvres. Elles sont tournées vers l’éducation car elles croient que c’est le premier pas vers le développement des peuples. L’école paroissiale Notre-Dame du Bon Conseil est dirigée par elles depuis 2003. Actuellement, les élèves ont de 3 ans à l’Ecole Maternelle à 15-16 dans le Premier Cycle secondaire. Cette année, il y a 450 inscrits.

Les Sœurs Guadaloupaines de La Salle sont une Congrégation d’origine Mexicaine, fondée  en 1946. Le Fondateur était un Français, Jean Fromental, Frère des Ecoles Chrétiennes, connu familièrement comme « Frère Juanito ». Actuellement, il y a 250 Guadaloupaines, présentes dans 11 pays en Amérique, Afrique, Europe et Asie.

A Madagascar, il y a 48 religieuses, auxquelles  il faut ajouter 12 Novices et 6 Postulantes. Elles sont réparties en 8 Communautés et dirigent 6 établissements scolaires pour les enfants et les jeunes pauvres du pays. Les vocations Malgaches n’arrêtent pas de croître. La Congrégation envisage d’ouvrir de nouvelles œuvres au Rwanda et en Côte d’Ivoire.

Santiago Riesco – www.rtve.es

http://www.rtve.es/alacarta/videos/pueblo-de-dios/pueblo-dios-mamoeramanjaka/2756514/

Source: LaSalle.org, 27/09/2014

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap