English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Non plus esclaves, mais frères · Le thème de la journée mondiale de la paix 2015

Envoyer Imprimer PDF

 

28/08/2014

MESSAGES - « Non plus esclaves, mais frères » : c’est le thème choisi par le Pape François pour la quarante-huitième journée mondiale de la Paix, qui sera célébrée le 1er janvier 2015. En annonçant la nouvelle, un communiqué du Conseil pontifical justice et paix souligne que l’on considère généralement l’esclavage comme un fait du passé. En revanche il s’agit d’une plaie sociale fortement présente également dans le monde actuel.

Le Message pontifical pour la journée de l’année dernière était consacré au thème: « Fraternité, fondement et chemin pour la paix ». Être tous des fils de Dieu est en effet ce qui rend tous les êtres humains frères et sœurs avec une égale dignité.L’esclavage porte un coup mortel à cette fraternité universelle et, par conséquent, à la paix qui ne peut exister que lorsque l’être humain reconnaît dans l’autre un frère qui a une égale dignité.

Dans le monde, multiples sont les visages abominables de l’esclavage : le trafic des êtres humains, la traite des migrants et de la prostitution, le travail forcé, l’exploitation de l’homme par l’homme, la mentalité esclavagiste vis-à-vis des femmes et des enfants.

Et sur l’esclavage spéculent honteusement des individus et des groupes qui profitent des nombreux conflits en cours dans le monde actuel, de la crise économique et de la corruption. L’esclavage est non seulement une terrible plaie ouverte dans le corps de la société contemporaine mais aussi une très grave blessure dans la chair du Christ, comme l’a dénoncé à plusieurs reprises le Pape François.Afin de la contrecarrer efficacement, il faut avant tout reconnaitre l’inviolable dignité de chaque personne humaine.

Il est en outre nécessaire d’affirmer avec force la fraternité, qui exige de surmonter l’inégalité, selon laquelle un homme peut assujettir un autre homme et requiert un engagement de proximité et de gratuité pour un chemin de libération et d’inclusion de tous.L’objectif est la construction d’une civilisation basée sur l’égale dignité de tous les êtres humains, sans aucune discrimination.

Cela requiert également l’engagement de l’information, de l’éducation, de la culture, pour une société renouvelée et fondée sur la liberté, la justice et, donc, sur la paix.Rappelons que la journée mondiale de la paix a été voulue par Paul VI et que depuis 1968 elle est célébrée le 1er janvier de chaque année.

Le Message du Pape est envoyé aux chancelleries du monde entier et marque en même temps l’orientation diplomatique du Saint-Siège pour l’année qui s’ouvre.

Source: osservatoreromano.va, 24/08/2014

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap