English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Des chrétiens à l'écoute

Envoyer Imprimer PDF

27/03/2014

sos-chretiens-marseille-provenceTÉIMOIGNAGE - SOS Chrétiens Marseille Provence

Dominique, 66 ans, retraitée et mère de 4 enfants, écoutante bénévole au sein de depuis 4 ans.


« Avant de commencer les permanences d'écoute, il faut préciser ses motivations et rencontrer des psychologues, l'aumônier et des écoutants expérimentés de l'association. Ensuite une formation, initiale puis continue, est proposée. Les appels proviennent majoritairement de femmes d'un certain âge. Elles vivent dans une grande solitude, entre déprime et angoisse. Les hommes sont souvent des cas plus difficiles sur le plan psychologique. Il n'est pas rare de se faire insulter. Certains téléphonent simplement pour passer le temps, mais il y a aussi des habitués qui appellent tous les jours, voire plusieurs fois par jour : nous sommes leur seul interlocuteur. Nous sommes vraiment confrontés à la misère morale. Quelques fois, je rentre chez moi le cœur léger, un appel s'est vraiment bien passé. D'autres fois, c'est plus délicat. Je suis moins patiente, je n'arrive pas à trouver les mots. Compassion et chaleur humaine sont les clés de cette écoute. »

SOS Chrétiens Marseille Provence : 04 91 70 91 00 - Tous les jours, de midi à minuit.
 
Chrétiens à l'écoute
Bertrand, 63 ans, retraité, diacre et père de 5 enfants, écoutant bénévole depuis 4 ans et responsable de ce service depuis 1 an.

« Être à l'écoute : c'est respecter l'autre, le reconnaître tel qu'il est, transmettre une parole d'espérance. Nous avons de plus en plus de demandes de prières. L'appelant souhaite entendre les textes du jour, dire le « Notre Père » ou le « Je vous salue Marie ». Je lui fais toujours préciser les intentions qu'il porte de façon à élargir la prière. Les personnes souffrent de solitude, vivent des relations difficiles dans leur famille ou leur travail. Certaines sont au bord du suicide. Quelques fois on a l'impression de ne pas pouvoir donner de solution ou de n'être pas entendu. À l'évidence, nous vivons une certaine pauvreté parmi les plus démunis, une impuissance. Mais prier avec ces personnes, recevoir quelques mots de remerciement, sentir un mieux-être sont des grandes joies. La vie d'équipe avec tous les écoutants est aussi importante, nous avons des temps de rencontre qui permettent d'échanger et de prendre du recul. »

Chrétiens à l'écoute  : 04 788 14 888 - De midi à minuit.
 
Chrétiens Écoute
Dominique, 57 ans, médecin, mère de 5 enfants, écoutante bénévole au Havre et à Rouen de depuis 4 ans et présidente de l'association depuis 3 ans.

« Au moment où je vais prendre l'appel, je vais entendre quelqu'un qui me fait confiance, quelqu'un se confie. Souvent la conversation commence par la météo ou d'autres choses anodines, avant que la personne n'arrive à parler de ce qui est difficile à dire, mais important pour elle. Nous recevons de très beaux appels. Des gens seuls, tristes, qui vivent un deuil, arrivent à exprimer très simplement leur vécu. Malgré la souffrance et les épreuves, cette humanité est belle. Nous n'interférons pas dans les histoires de vies : nous essayons d'aider chacun à trouver en lui la solution à la solitude d'un moment. Nous ne savons pas ce que vit ensuite la personne, s'il y a une évolution : c'est un mystère. Après l'écoute, je porte toutes les personnes entendues. Dans ma vie quotidienne, elles ont de l'importance. Elles sont avec moi, avec toute l'équipe des écoutants. Les intentions de prière confiées sont priées par deux communautés religieuses au Havre et une à Rouen. »

Chrétiens Écoute : 02 35 44 84 37 (Le Havre) - 02 35 88 74 50 (Rouen) - Du dimanche au jeudi de 18h à 22h.
Les autres jours, l'écoute est assurée par le service breton.
 

Une présence à l'écoute

Maurice, 68 ans, retraité, père de 4 enfants, écoutant bénévole et responsable du service à Quimper et Vannes depuis 7 ans.

« Écouter, c'est accueillir. C'est primordial dans la vie de tous les jours. Les personnes qui appellent sont souvent perdues et ne savent plus à quel saint se vouer ! On parcourt un petit chemin ensemble, tout ce qu'elles partagent reste entre nous. À la fin de l'écoute, on entend qu'elles se sont un peu détendues, elles disent un merci. Ca fait chaud au cœur. Je ne suis jamais seul avec l'appelant. Je ressens la présence du Seigneur. Nous avons placé une icône du Christ lavant les pieds de ses apôtres devant le téléphone. Nous adoptons la posture du serviteur. On est là, frère et sœur, pour accompagner la personne dans son humanité. Notre témoignage chrétien, l'espérance qui habite en nous, vient renforcer l'écoute. J'ai l'impression que l'écoute change l'écoutant. Grâce à la formation, on s'aperçoit que l'on est un peu plus attentif aux autres. Nous développons cette même qualité d'écoute, de remise en question de nos attitudes et de nos pratiques au sein de l'équipe d'écoutants. Nous vivons une vraie richesse humaine. »

Une présence à l'écoute : 02 98 09 02 47 - Mardi, vendredi, samedi de 18h à 22h.
Les autres jours, l'écoute est assurée par le service normand.

Source: eglise.catholique.fr, 20/03/2014

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap