English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Congrès continental latino-américain des vocations

Envoyer Imprimer PDF

CITE DU VATICAN - Aujourd'hui a été diffusé le message papal adressé au II Congrès continental latino-américain des vocations (Cartago, Costa Rica, 31 janvier - 5 février). Après le premier congrès tenu il y a 17 ans sur convocation du Saint-Siège et de la Confédération latino-américaine des religieux, ces assises constituent une initiative des évêques en charge de la pastorale des vocations en Amérique latine et aux Caraïbes.

"La grande mission d'évangélisation a besoin d'un nombre adéquat de personnes répondant à l'appel de Dieu, et qui mettent leur vie au service de l'Evangile. Pour une meilleur action missionnaire, il faut en plus du renforcement de la vie chrétienne un accroissement numérique des consécrations. L'abondance des vocations constitue un signe de la vitalité de l'Eglise et de la foi de ses membres". Rappelant le thème de ce congrès, "Maître, sur ta parole, je vais lancer mes filets". Benoît XVI poursuit: "Les divers agents de la pastorale des vocations de l'Eglise latino-américaine et des Caraïbes se réunissent en vue de renforcer leur action, afin que des baptisés se fassent disciples et missionnaires du Christ... Cette pastorale particulière doit être pleinement inscrite dans la pastorale générale, et agir de façon capillaire dans tous les milieux... L'expérience enseigne que partout où existe une bonne planification et une pratique constante de la pastorale vocationnelle, il y a des vocations. A l'image de la générosité de Dieu, généreux devra être l'engagement des Eglises particulières à la recherche de vocations".

La vocation, ajoute le Pape, "ne découle pas d'un simple projet humain, ni d'une habile stratégie. Plus profondément, elle est don de Dieu... En outre, il faut toujours avoir présent le primat de la vie spirituelle dans tout programme pastoral. Il est nécessaire d'offrir aux jeunes la possibilité d'ouvrir leur coeur à une réalité plus grande, au Christ, l'unique capable de donner sa plénitude à l'existence... En même temps, il convient de renforcer notre spiritualité pour se mieux configurer à la volonté divine et offrir un témoignage plus limpide de la foi, de l'espérance et de la charité... Le témoignage, fidèle et joyeux de sa propre vocation représente le meilleur moyen de faire naître chez tant de jeunes le désir de suivre le Christ. Et, au-delà, de leurs proposer avec tact et respect l'éventualité d'être appelés eux aussi. La vocation divine passe souvent par un discours humain, se voit favorisé par un milieu de foi vivante... Le monde ayant besoin de Dieu, il faut sans cesse trouver des personnes qui vivent pour lui et l'annoncent aux autres".

 

 

Vatican Information Service

Publié: 02/02/2011

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap