English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Le Pape François reçoit les supérieurs des dominicains: répandre la «tendresse de Dieu»

Envoyer Imprimer PDF

06/08/2016

papa domenicaniMESSAGES - Le Pape François a reçu ce matin, jeudi 4 août 2016, les supérieurs majeurs de l’ordre des Dominicains, accompagnés par leur Maître, Frère Bruno Cadoré. Les frères prêcheurs, réunis en Chapitre Général à Bologne, dans le centre de l’Italie, célèbrent cette année le huitième centenaire de leur Ordre. Huit siècles au cours desquels, a souligné François en les saluant, ils ont apporté une importante contribution à l’Église en collaboration constante avec le Saint-Siège.

Le compte rendu de Jean Charles Putzolu.

mp3 icon1

La famille des Dominicains, composée d’hommes de foi et de lettres, de contemplatifs et de missionnaires, de martyrs et d’apôtres de la charité, a répandu partout la «tendresse de Dieu» et a montré de nouvelles possibilités d’incarner l’Evangile par la prédication, le témoignage et la charité, trois piliers de l’Ordre.

Saint Dominique préconisait «d’abord la contemplation et ensuite l’enseignement». Ce qui implique pour l’Ordre une union personnelle constante avec Dieu sans laquelle il est impossible de toucher les cœurs, et de les changer. François souligne le caractère essentiel de l’étude théologique et de tout ce qui permet de se rapprocher de la réalité pour se mettre à l’écoute du peuple de Dieu. «Le rôle des témoins et des enseignants est d’ajouter la joie à la vérité de l’Evangile ; la joie de connaitre l’amour et l’infinie miséricorde de Dieu pour son peuple.» 

Les disciples de Saint Dominique sont donc appelés à parler avec le langage du cœur, un langage qui ne connait pas de barrière et qui est compréhensible de tous. Langage du cœur auquel le Saint Père adjoint la charité, car «le cri des pauvres permet de comprendre la compassion de Jésus pour son peuple».

Enfin, pour répondre à un monde qui aujourd’hui a soif de Dieu, François évoque la nécessité d’adapter structures et programmes pastoraux : «Plus vous sortez pour étancher la soif des autres, plus vous serez prédicateurs de la vérité». C’est dans la rencontre avec la Chair vivante du Christ que nous sommes évangélisés, conclut le Pape, cette rencontre qui renouvèle la passion pour la prédication et le témoignage de son amour, et qui libère de la périlleuse tentation de la gnose.

Source: radiovaticana.va, 04/08/2016

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap