English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Equateur – Etre volontaire : une nouvelle manière de vivre après le service

Envoyer Imprimer PDF

02/08/2016

ecuadorTÉMOIGNAGE - Le volontariat est source d’une forte espérance. Quelqu’un a écrit que « on peut vivre sans la foi et aussi sans l’expérience de l’amour, mais on ne pas survivre sans espérance ». « Le volontariat t’ouvre sur une nouvelle manière de vivre, et donc d’aimer », a écrit un volontaire. Les Salésiens de l’Equateur ont expérimenté, au cours des années, une forte présence salésienne aux frontières, encourageant les jeunes à donner non seulement des choses, mais surtout leur temps et leur vie. Pour cela du 18 au 20 juillet, à la maison salésienne « San Juan Bautista » de Baños s’est déroulée la IIIe rencontre des Volontaires, qui a réuni 40 jeunes qui ont vécu une expérience de Volontariat Juvénile Missionnaire dans la Famille Salésienne de la Jeunesse (VJMFS, en espagnol).

En ce temps où on parle tellement de solidarité et volontariat, il faut reconnaitre qu’il y a beaucoup de personnes et surtout les jeunes qui choisissent de faire du volontariat. La rencontre réalisée en Equateur a eu deux objectifs : évaluer l’expérience faite par les volontaires durant une année de service en diverses œuvres salésiennes pour constater ce qui a été appris pour leur vie personnelle ; et proposer de modalités d’engagement pour l’Eglise et la Société.

La réflexion a aidé les jeunes à s’engager pour une Eglise en sortie, à la recherche des besogneux et des pauvres. Les participants appartiennent à diverses œuvres des Salésiens et des Filles de Marie Auxiliatrice. L’équipe responsable de la rencontre était composée par : les PP. Robert Garcia et Wladimir Acosta, SDB ; sr. Silvia Segovia, FMA, Katherine Guamán et les “Volontaires Pour Toujours” de Cuenca et de Quito.

Les activités ont commencé avec une prière d’action de grâce et elles ont continué ensuite avec l’approfondissement de trois thèmes : « Découvrir d’être chrétien dans mon expérience de volontariat », exposé par le P. Acosta » ;  «  Mon volontariat dans la société. Que vais-je faire maintenant, après le volontariat ? » avec la participation de quelques volontaires ; et enfin « vocation et mission », par sr. Segovia. 

Etre volontaires n’a rien à voir avec le fait de donner du temps, mais plutôt avec le fait de vivre un temps de croissance qui vaut pour toute la vie.

Source: infoans.org, 21/07/2016

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap