English Français Italiano Espanol
Left cap
Right cap
Content top cap

Attentat de Nice: tristesse et proximité du pape pour le peuple français

Envoyer Imprimer PDF

16/07/2016

francesco messaggiMESSAGES - Le pape François exprime sa « profonde tristesse » et sa proximité au peuple français, après l’attentat perpétré à Nice, qui a fait au moins 84 victimes, au soir du 14 juillet 2016.

Dans un télégramme envoyé le lendemain à l’évêque de Nice, Mgr André Marceau, par le cardinal Secrétaire d’Etat Pietro Parolin, le pape condamne cette « violence aveugle » qui a « encore frappé le pays », après les attentats de Paris le 13 novembre dernier.

Des enfants comptent parmi les victimes du carnage perpétré par un chauffeur de camion qui a foncé dans la foule rassemblée pour le feu d’artifice de la fête nationale. Les derniers bilans font état de plus de 200 blessés, dont une cinquantaine entre la vie et la mort.

Message du cardinal Secrétaire d’Etat Pietro Parolin

Son Excellence Monseigneur André Marceau,

Évêque de Nice

Alors que la France célébrait sa fête nationale, la violence aveugle a encore frappé le pays à Nice, faisant de nombreuses victimes dont des enfants. Condamnant à nouveau de tels actes, Sa Sainteté le Pape François exprime sa profonde tristesse et sa proximité spirituelle au peuple français. Il confie à la miséricorde de Dieu les personnes qui ont perdu la vie, et il s’associe vivement à la peine des familles endeuillées. Il exprime sa sympathie aux personnes blessées, ainsi qu’à toutes celles qui ont contribué aux secours, demandant au Seigneur de soutenir chacune dans cette épreuve. Implorant de Dieu le don de la paix et de la concorde, il invoque sur les familles éprouvées et sur tous les Français le bienfait des Bénédictions divines.

Cardinal Pietro Parolin

Secrétaire d’État de Sa Sainteté

Source: zenit.org, 15/07/2016

AddThis Social Bookmark Button
 
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre "Newsletter" et vous recevrez régulièrement les principales nouvelles
captcha
Content bottom cap